Medicen Paris Region reconfigure ses Domaines d’Activités Stratégiques (DAS) pour rapprocher ingénieurs et soignants

 In Communiqués

La nouvelle configuration des DAS du pôle reflète les mutations de l’écosystème de santé, en intégrant notamment les techno-thérapies.

Paris, le 10 octobre 2019 – Medicen Paris Region, pôle de compétitivité d’envergure européenne en santé, annonce aujourd’hui une nouvelle configuration de ses Domaines d’Activités Stratégiques (DAS) ainsi que leurs présidences, pour relever les défis de la compétition internationale des innovations en santé.

« La santé de demain est interdisciplinaire : la médecine de précision, l’usage croissant de l’intelligence artificielle et les solutions thérapeutiques combinées en attestent. C’est pour cela que notre nouvelle organisation reflète le décloisonnement indispensable entre cliniciens et ingénieurs, entre académiques et industriels. En d’autres termes, nous sommes résolument engagés à rapprocher les médecins de l’AP-HP des ingénieurs du plateau de Saclay pour inventer les futures solutions thérapeutiques », déclare Stéphane Roques, Délégué Général de Medicen Paris Region.

Le pôle s’organise désormais autour de cinq secteurs stratégiques : le Diagnostic biologique, l’Imagerie, les Biothérapies et Molécules, la Santé numérique et les Techno-thérapies. Le nouveau DAS Techno-thérapies accompagnera les innovations technologiques appliquées au traitement du patient.

« L’objectif d’ajouter ce nouvel axe au croisement de multiples savoir-faire est de mettre en avant les vecteurs technologiques à visée thérapeutique, intégrés à l’acte de soin, comme les implants, l’impression 3D, les exosquelettes, la robotique, ou encore les nanoparticules. Ceux-ci ont le pouvoir de transformer fondamentalement la pratique en offrant plus d’efficacité, de contrôle et davantage de prédictibilité, avec un gain de temps et une maîtrise des coûts », ajoute Agathe Arlotti, responsable de l’équipe innovation santé chez Medicen. « En complément de l’imagerie et du diagnostic biologique, Medicen accompagnera ainsi les acteurs du marché des technologies médicales, évalué en France à 19 Md €, avec une croissance annuelle autour de 5%. »

Le comité d’orientation stratégique de Medicen, réunissant leaders d’opinion dans la santé qui apportent conseils et avis aux dirigeants du pôle, a réaffirmé récemment la nécessité d’accélérer ces rapprochements entre des disciplines et expertises jusque-là trop cloisonnées. D’autant que les atouts franciliens sont incontestables en matière de sciences de l’ingénieur, mathématiques et biologie.

C’est dans cette perspective que les nouvelles instances dirigeantes des Domaines d’Activités Stratégiques ont été annoncées :

Diagnostic biologique 

  • Présidence : Jérôme Sallette, Directeur de l’Innovation & du Développement, Cerba Healthcare
  • Vice-présidence : Pr Patrice Debré, Laboratoire d’immunologie cellulaire et tissulaire, hôpital Pitié-Salpêtrière, (AP-HP)

Biothérapies et Molécules

  • Présidence : Hugues Dolgos, Directeur adjoint Biopharmacie, Servier
  • Vice-présidence :
    • Pr Jérôme Larghero, Directeur du Département de Biothérapies et du Centre Meary de Thérapie Cellulaire et Génique de l’AP-HP, Hôpital Saint-Louis (AP-HP)
    • Dr Jean-Louis Pinquier, Consultant en développement clinique précoce et médecine translationnelle, ex-directeur adjoint du département de Pharmacologie Clinique et Exploratoire chez Sanofi R&D

Imagerie

  • Présidence : François Kotian, Ingénieur en chef, GE Healthcare
  • Vice-présidence :
    • Pr Guy Frija, Radiologue, Université Paris Descartes / ESR
    • Pr Alain Luciani, Imagerie Médicale, GHU Henri Mondor, Université Paris Est Créteil, AP-HP
    • Pr Valérie Vilgrain, Chef de service de l’Imagerie Médicale, Hôpital Beaujon, AP-HP

Techno-thérapies

  • Présidence : Antoine Groheux, Responsable innovation Medtronic France
  • Vice-présidence :
    • Pr Eric Vicaut, Responsable de l’unité de recherche clinique du Groupe Hospitalier Saint-Louis Lariboisière Fernand-Widal et du Centre du Dispositif Médical (CEDM)
    • Dr Jean-Marc Collombet, chef de l’unité « Biothérapie Ostéo-Articulaire », Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA)

Santé Numérique 

  • Présidence : Carlos Jaime, Directeur Général, InterSystems France
  • Vice-Présidence : Philippe Gesnouin, Responsable du Transfert Technologique dans les Sciences de la Vie et la Santé, Direction du Transfert et de l’Innovation, Inria

Outre leur rôle clé dans l’impulsion de projets et l’animation de thématiques émergentes au sein de chaque DAS, ces leaders d’opinion en santé se réuniront plusieurs fois par an pour identifier des sujets d’innovation transversaux. Leur prochaine rencontre abordera notamment le bloc opératoire du futur et les enjeux du point-of-care.

Plus d’informations sur nos DAS

A propos de Medicen Paris Region 
Medicen Paris Region est un pôle de compétitivité des technologies innovantes en santé, à rayonnement national et international, et regroupe plus de 440 membres (start-ups, entreprises, organismes académiques, hôpitaux et collectivités territoriales). Son activité se concentre autour de cinq axes stratégiques et les solutions thérapeutiques combinées qui associeront plusieurs de ces axes vers une médecine de précision : diagnostic et analyses biologiques, imagerie médicale, biothérapies, santé numérique ainsi que le développement des techno-thérapies. En étroite collaboration avec les acteurs régionaux et nationaux de l’innovation en santé, la mission de Medicen Paris Region consiste à :

  • faire émerger, valoriser et aider au financement de projets collaboratifs ou individuels innovants en santé,
  • accélérer le développement économique de startups et PME innovantes à l’international
  • renforcer l’attractivité du territoire francilien, animer et catalyser cet écosystème représentant plus de 50% des sciences de la vie en France.

De 2005 à 2018, Medicen a permis la commercialisation de 80 produits et a labellisé 335 projets qui ont été financés par l’Etat (Fonds unique interministériel, Projets structurants pour la Compétitivité), Bpifrance, l’Agence Nationale de la Recherche, le Fonds Européen de Développement Régional, les Investissements d’Avenir (ex-Grand Emprunt) et/ou par les collectivités territoriales et la Région Île-de-France, avec un investissement total de 1,9 milliard d’euros dont 708 millions d’euros d’aides publiques.

Téléchargez la photo du communiqué

Dernières actualités

Commenter cette actualité

Start typing and press Enter to search